Événements

Concert Bach, Opus 14
Concert Bach, Opus 14

Jeudi 8 février, 20h30

 
La finitude du corps, Bach
dans le cadre de l'exposition L’être monde.Mémoires du corps qui croise les collections du Frac Normandie Caen et du musée des Beaux-Arts, Gilles Treille imagine un programme musical consacré au corps : 
 
Le corps gisant – Cantate BWV, 106, Actus Tragicus
2 flutes à bec , 2 violes de gambe et basse continue 
Le corps glorifié, ressuscité- Cantate BWV 4
2 violons 2 violes de gambe  et Basse continue.

Dans la continuité du style ancien de  musiciens tels que Schütz ou  Buxtehude , ces deux œuvres sont écrites par un jeune homme de 22 ans qui veut montrer à ses éventuels employeurs tout son talent de compositeur de musiques sacrées.. Le choral luthérien est  très présent dans l’écriture musicale de ces deux cantates : Bach place sa  méditation sur la mort sous le double signe “paix  et joie “ valeurs emblématiques de la religion protestante.

Solistes d’Opus 14 sous la direction de Gilles Treille - Tarifs : 10 € - Réservation :mba-reservation@caen.fr

Ce concert s’inscrit dans un parcours REGARDS, dispositif s’adressant aux lycéens et apprentis, financé par le Conseil Régional de Normandie et coordonné par le CEMEA de Normandie. 35 élèves du lycée Littré d’Avranches et des stagiaires de la Maison des mots d’Argentan visiteront les collections baroques du musée avant d’assister à un premier concert à 19h au cœur de l’atrium du musée 

François Rancillac - visite à deux voix

Jeudi 8 février, 13h

Dans le cadre des visites à deux voix , le musée des Beaux-Arts initie une nouveau partenariat avec le Panta Théâtre et offre une carte blanche à François Rancillac, metteur en scène. A l"occasion de son spectacle Cherchez la faute !, présenté au Panta théâtre le 8 février, Il sélectionne une dizaine d’œuvres dans les collections du musée et en propose une interprétation libre, en lien avec cette pièce. Cherchez la faute !, librement inspirée de l’essai La Divine Origine de la psychanalyste Marie Balmary, le directeur du Théâtre de l'Aquarium réexamine le mythe fondateur d'Adam et Eve.Cherchez la faute ! se présente comme une  séance d’étude biblique menée par trois exégètes et un modérateur, mais à laquelle sont aussi conviés les spectateurs considérés d’office comme autant d’étudiants en théologie et invités sur le plateau à s'asseoir autour de la table avec les comédiens pour lire les textes fondateurs. "Grâce à un parti pris laïque, François Rancillac ébranle l'unicité du dogme religieux. Sans jamais chercher à dénigrer ou à absorber les opinions de son contradicteur, chacun grimpe sur les épaules de l'autre pour aller plus loin. " (Vincent Bouquet, Les Echos).
Résultat de recherche d'images pour "photo Francois rancillac, metteur en scène"
 
Seul l'accès aux collections du musée (valable la journée) est payant : 3,50 € (2,50 € pour les détenteurs d'un billet du spectacle de François Rancillac) / L'accès est gratuit pour les moins de 26 ans
 

12 suivant