Événements

Les chefs s'invitent au musée

Beaux-Arts culinaires avec l'Irqua et Flyin'chef

Les Beaux-Arts culinaires dans les collections du 19 au 24
▸ 10 h
Arnaud Leconte,
Site Normand
▸ 15 h
Anthony Valette,
L’as de Trèfle
▸ 16 h 30
Tonny Potillion,
Maison Larosière
Mercredi 20
▸ 10 h
Jean Christian Thomas,
Café Mancel
▸ 15 h
Anthony Le Rhun,
C&chou
▸ 16 h 30
Marc André, Oh my chef
Jeudi 21
▸ 10 h
Nathalie Rouxel,
Chocolat&co
▸ 15 h
Stéphane Pugnat,
Le Dauphin
▸ 16 h 30
Olivier Briand, Ty Gibus
Vendredi 22
▸ 10 h
Benoit Guillaumin,
Aux Casseroles
▸ 16 h 30
Mickaël Rioult
Samedi 23
▸ 15 h
J.-F. Rousselle,
La Table de J F
▸ 16 h 30
Mickaël Marion,
Intuition
Dimanche 24
▸ 15 h
Thierry Desceliers
▸ 16 h 30
François Blestel,
Réservation nécessaire mba-reservation@caen.fr

J
J'AIME Gustave Doré en février

Paysage d'Ecosse

Au mois de février dernier vous avez aimé le  Paysage d'Ecosse, une huile sur toile, de Gustave Doré  (Strasbourg 1832 – Paris 1883).

Pour qui voterez vous en mars ? Lancée le 2 novembre 2016, l'opération" J'aime un tableau", se poursuit en 2017.  Dites-nous quelle est votre œuvre préférée dans les collections du musée des Beaux-Arts de Caen. Rendez-vous sur le formulaire en ligne pour participer. Vous trouverez tous les détails sur le site dans la rubrique exposition à venir/Nouveau regard sur les collections.

A vos votes ! 

 

Les tableaux élus

Novembre 2016 : Johannes Moreelse, Marie Madeleine pénitente

Décembre 2016 : Edouard Vuillard, Susanne Desprès

Janvier 2017 : Simon Vouet, L'homme à la figue

 

 

J
J'AIME VOUET en janvier

L'homme à la figue

Au mois de janvier dernier vous avez aimé le portrait de L’Homme à la figue, une huile sur toile, attribuée à Simon Vouet (Paris 1590 – Paris 1649). Cette œuvre réalisée vers 1615, au début de la carrière de Vouet, témoigne du goût aristocratique pour le portrait perpétué par les peintres vénitiens et admiré à Rome. Elle s’inscrit pourtant pleinement dans le monde interlope des tavernes romaines. Peut-être enivré, le jeune homme au léger sourire moqueur et au regard malicieux, esquisse de la main droite le geste obscène de "far la fica", le geste de la figue; un geste de provocation, un pied de nez, que l'on pourrait traduire par un "Va te faire fiche". Le sens en est redoublé par la figue coupée en deux tenue dans l'autre main. Ce portrait d’un jeune homme, vêtu d’un costume féminin, exhale un léger parfum de scandale, évoquant les fêtes débridées de l’élite romaine. 

Dites-nous quelle est votre œuvre préférée dans les collections du musée des Beaux-Arts de Caen. Rendez-vous sur le formulaire en ligne pour participer. Vous trouverez tous les détails sur le site dans la rubrique exposition à venir/Nouveau regard sur les collections.

A vos votes ! 

 

Les tableaux élus

Novembre 2016 : Johannes Moreelse, "Marie Madeleine pénitente"

Décembre 2016 : Edouard Vuillard, "Susanne Desprès"

 
 

précédent 12