2 Stage Transfer Drawing (Retreating to a Past State), 1971-1972, Paris, Musée national d'art moderne, Adagp, Paris, 2019

Dennis Oppenheim, le dessin hors papier

18 Mai au 15 Septembre 2019

Parallèlement aux expositions qu’il consacre aux estampes monumentales contemporaines et à la production graphique de Gilgian Gelzer, le musée a choisi de présenter un ensemble de vidéos de Dennis Oppenheim prêté par le Musée national d’Art moderne, afin d’éclairer une pratique du dessin hors papier. Né en 1938 aux États-Unis, Oppenheim suit des études d’art en Californie avant de s’installer à New York à la fin des années 1960. Il s’oriente rapidement vers la performance et le Land Art, traçant des cercles dans la neige (Annual Rings, 1968) ou réalisant des dessins dans des champs de blé (Directed Seeding, 1969). De 1970 à 1974, il filme 38 actions, regroupées dans une série de 7 programmes qui attestent de son intérêt pour les processus de création. Soucieux de franchir les limites de son corps, il a recours à ses enfants comme une prolongation de lui-même. Pour 2 Stage Transfer Drawing, la fille de l’artiste dessine au feutre noir une ligne sur le dos nu de son père, que ce dernier reproduit simultanément sur une feuille de papier blanc accrochée devant lui.Confié au seul toucher, le dessin apparaît dans un transfert de la peau au film, en passant par le papier. Il déroule le fil ininterrompu reliant l’adulte (le devenir de l’enfant) à ses descendants (le passé du père).

Les dates clefs

25 Mai

Vernissage ouvert à tous de 11h à 13h

> voir l'agenda complet

Tarifs de l'exposition

Le musée est gratuit pour les moins de 26 ans et pour tous le 1er week-end du mois

3.50€