Le Musée des Beaux-Arts de Caen. Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain


 

 

Le Musée des Beaux-Arts de Caen

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain, le musée des Beaux-Arts compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIe siècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables. Depuis 2007, le château médiéval accueille un parc de sculptures.

Des collections remarquables

Le musée des Beaux-Arts de Caen présente un vaste panorama de la création du XVe au XXe. siècle. Il conserve l’une des plus riches collections de peinture des musées en régions pour les XVIe et XVIIe siècles italien (Cosme Tura, Giordano, Guerchin, Pérugin, Tintoret, Véronèse), français (Champaigne, Poussin, Vouet), flamand et hollandais  (Bruegel, Rubens, Ruysdael, Seghers, Van Der Weyden). Le XVIIIe siècle est représenté à travers des portraitistes et des paysagistes français et italiens (Boucher, Rigaud, Tournières, Tiepolo...) tandis que le XIXe siècle se dévoile autour des peintres romantiques et réalistes (Courbet, Delacroix,Géricault) ou encore Corot et les paysagistes de Barbizon. La Normandie comme lieu d’inspiration est également présente grâce à Boudin, Monet puis, au delà de l’impressionnisme, Bonnard, Dufy, Marquet, Von Dongen, Vuillard,... Le XXe siècle s’ouvre sur le cubisme français, présenté depuis 2017 dans une nouvelle salle (Gleizes, Metzinger, Ozenfant, ...). Les collections contemporaines se déploient autour de grands thèmes tels l’allégorie, l’espace et la lumière (Barcelò, Balthus, Debré, Frydman, Joan Mitchell, Music, Neumann,Pincemin, Plensa, Rebeyrolle, Reigl,  Sicilia, Vieira da Silva,...). Chaque années, une selection d'entre elles sont accrochées en regard des collections du FRAC Normandie Caen sur un thème différent.  Le cabinet des estampes regroupe l'exceptionnelle collections du Fonds Mancel de plus de 50 000 estampes, présentées en partie dans le cadre d’expositions temporaires (Callot, Dürer, Rembrandt, Tiepolo, Piranèse...).

Des expositions ouvertes sur toutes les époques

Chaque année, le musée propose entre 6 et 8 expositions alternant art ancien, et contemporain, peinture, dessin, estampe, photographie – suscitant autant de moments de rencontre et une programmation culturelle ouvrant sur tous les arts (cinéma, littérature, musique, théâtre, danse, gastronomie...)

Accessible à tous !

Le service des publics, créé en 2005, invite le public à venir et revenir, lui offrant des propositions innovantes à la découverte des collections et des expositions : mercredi midi musée (dejeuner avec la conférencière), visite croquis, … En 2018, le musée initie les samedis flash dont l'accès est gratuit à partir du 1er janvier 2019. A partir de cette date les premiers week-ends du mois seront gratuits pour tous.

Bienvenue les familles ! Vernissage exceptionnel le 20 octobre, Anniversaire  sur le thème de votre choix,  Dimanche en famille, Atelier à quatre mains et Musée des tout-petits (à partir de 3 ans) sont pour vous.

Un parc de sculptures

Depuis 2007, le château médiéval est un écrin exceptionnel où se déploie un ensemble de sculptures, modernes et contemporaines. Rodin, La Grande Ombre (1902) dépôt du Musée Rodin , Bourdelle, Grand Guerrier (1894-1900), dépôt du Musée Bourdelle, Marta Pan, Sphère coupée (1991), Huang Yong Ping, One Man, nine animals (1999) ensemble monumental de dix sculpturesjuchés sur des mâts de 4 à 12 mètres de haut chacun, dépôt du Fonds national d'art contemporain, François Morellet, Un angle deux vues pour trois arcs (2015), Jakko Pernu, Ceiling Light (2016) commande du musée dans le cadre des Boréales, Jaume Plensa, Lou (2015)

Accès libre